Conseil municipal du 27 MARS 2017 : Intervention de Alain VACHER

Publié le par anonyme

Délibération N° 50 : Budget Ville 2017

 

Ce budget 2017, à quelques ajustements près, reproduit les orientations budgétaires présentées le 15 Février dernier. Une nouvelle fois, vous vous en tenez à la préconisation de l’audit commandé en 2014 à savoir « réduire les charges de fonctionnement et le niveau de l’investissement ».

 

Vous vous contentez de répondre à certaines demandes issues d’un empilement de mesures tirées d’une consultation intitulée « mes priorités pour ma Ville » et d’un document « la page urbaine » qui est un catalogue de tout ce que l’on peut réaliser (ou pas) dans une ville de notre importance.

 

En réalité, vous n’avez aucune vision globale pour notre Ville et, c’est au coup par coup que vous répondez avec plus ou moins de bonheur aux exigences qui se présentent.

 

Quelques exemples :

 

- le Centre Municipal d’Arts Plastiques, situé aujourd’hui rue A. Devaud, dans des locaux exigus et inadaptés aurait du, il fut un temps, être intégré dans le projet de la Caserne Brune, puis, il y a encore 3 mois vous faisiez la proposition de le reloger dans l’Ecole maternelle de Gaubre que vous veniez de fermer ; enfin, aujourd’hui, nous apprenons que l’ancienne Ecole F. Marbeau, après réaménagement, pourrait accueillir le Centre d’Arts Plastiques.

 

- la Caserne Brune : nous découvrons la construction (ou la démolition) de bâtiments en fonction d’opportunités plus ou moins alléchantes qui vous sont proposées, sans avoir une vue précise de ce que deviendra ce site particulièrement structurant pour la Ville.

 

Que penser aussi des hésitations concernant l’implantation d’un Centre des Congrès ou encore de celles concernant l’aménagement du site de Brive-Laroche ?

 

Nous pourrions décliner d’autres exemples de votre politique sans réelle perspective d’avenir tant et si bien qu’il est impossible à l’élu municipal que je suis d’approuver un budget sur des projets totalement floutés.

Publié dans conseil municipal

Commenter cet article