Expression libre de Alain VACHER dans Brive Mag' N° 295 du mois de Janvier 2017

Publié le par anonyme

BONNE ANNEE 2017

 

En 2016, le Maire devait partager avec les brivistes, l’ambition commune pour rendre la Ville attractive, active, gustative, combative, etc

 

La réalité aujourd’hui vécue par nos concitoyens est toute autre.

 

La baisse (réelle) des dotations de l’Etat sert de prétexte à la majorité municipale pour la mise en œuvre d’une politique d’austérité à la hauteur des programmes envisagés par leurs candidats aux prochaines élections (présidentielle et législatives)

 

La hausse généralisée de tous les tarifs pour accéder aux équipements publics s’attaque au pouvoir d’achat de tous les brivistes, surtout des plus modestes.

 

La fragilisation des emplois municipaux et la suppression de personnel mettent à mal le service rendu à la population dans sa globalité.

 

Certes, quelques investissements sont en cours comme la vidée-surveillance ou envisagés comme la chaufferie biomasse ; mais nous constatons surtout l’abandon de notre patrimoine (bâti ou non) afin de satisfaire l’appétit d’investisseurs privés : c’est le cas pour le Foirail, le Garage, les actuels locaux de la Police municipale (relogée dans l’ex école primaire du Pont Cardinal) ainsi que la Place W. Churchill et le square attenant.

 

D’autres choix pourraient être proposés aux brivistes, notamment ceux portés par les élus de gauche pour plus de justice fiscale et des services publics pour tous.

 

A l’aube de cette nouvelle année 2017, nous vous présentons nos vœux de bonheur, de santé et aussi de l’emploi dans un contexte social plus humain.

 

 

Publié dans conseil municipal

Commenter cet article