REFUSONS LES POLITIQUES D’AUSTERITE DANS NOS COMMUNES

Publié le par anonyme

REFUSONS LES POLITIQUES D’AUSTERITE DANS NOS COMMUNES

La cure d’austérité imposée aux collectivités locales, débutée sous l’ère Sarkozy, se poursuit aujourd’hui et provoque des dégâts considérables dans les politiques publiques menées au service de la population.

Depuis des années, nous « tirons le diable par la queue » pour tenter de tenir un équilibre fragile entre maintien des services à la population, maîtrise de la fiscalité pour préserver le pouvoir d’achat des familles, contrôle de l’endettement de nos collectivités pour ne pas handicaper l’avenir et poursuite d’investissements utiles à l’épanouissement et au bien être des habitants.


Cet exercice difficile a aujourd’hui atteint les limites du supportable. Les agents territoriaux, les responsables d’associations, les usagers des nombreux services publics de proximité nous le disent tous les jours : quand cette situation de pénurie va-t-elle cesser ?

L’austérité n’est pas une fatalité. Dans un pays où l’Etat a pu renflouer les banques en quelques heures, où plus de 20 milliards sont versés au C.I.C.E. sans création réelle d’emplois, où l’évasion fiscale et les profits financiers atteignent des records… nous n’acceptons pas la mise « au pain sec et à l’eau » de nos collectivités pourtant garantes d’égalité d’accès pour tous à des offres publiques de premier plan en terme d’éducation, de santé, de culture, de sports… pour toutes les générations.

Les communes n’ont pas à supporter cette cure d’austérité qui pèse lourdement sur les familles déjà durement touchées par les bas salaires, le chômage et la précarité. Nous appelons à la mobilisation la plus large pour plus de justice et un réel partage des richesses du pays.

Publié dans Communiqués

Commenter cet article