Intervention au Conseil Communautaire du 28 septembre sur les transports urbains

Publié le par anonyme

Intervention au Conseil Communautaire du 28 septembre sur les transports urbains

DELIBERATION N° 171


Conseil Communautaire du 28 Septembre 2015


La présente délibération a pour objet la validation de l’avenant n° 14 de la convention de DSP du réseau de transport urbain.

Cet avenant est rendu nécessaire pour les motifs suivants :

. création de la ligne 7 (St Pantaléon/C.C.Ouest)

. modification de la ligne 1 et renforcement d’une partie de celle-ci (aux heures de pointe) par la création de la ligne 1E

. diminution de la fréquence de passage sur la ligne 2

. modification du parcours de la ligne 6

. modification du parcours de la navette gratuite

sachant que l’ensemble de ces changements ne modifie pas le coût du contrat.

Cet avenant, entré en vigueur le 31Aout 2015, est seulement présenté aux Elus ce 28 Septembre, ce qui fait la démonstration du peu d’intérêt sur l’avis que pourraient avoir les Conseillers Communautaires, même si certains, très éloignés de la Ville centre, sont, à priori, peu concernés par le réseau de transport urbain de l’Agglo.

Comme j’ai eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises, l’éloignement des élus municipaux et des citoyens de l’Administration Communautaire, fait que nous ne sommes plus en prise directe avec la gestion de nos territoires ; tant et si bien que cette Administration ne se sent même plus tenue de répondre aux courriers des Elus. (cf exemple de courrier fait le 24/02/2015 toujours en attente de réponse).

L’avantage de ce délai de 1 mois entre la mise en œuvre de l’avenant et son adoption par les Conseillers Communautaires, c’est qu’il a permis d’entendre les usagers sur le bienfondé ou pas des mesures proposées dans la délibération de ce jour et parfois même de découvrir ce qui pouvait se cacher derrière les mots.

La consultation, pourtant à la mode, ne semble pas avoir prévalue dans la plupart des motifs faisant l’objet de cet avenant à la convention de DSP du réseau de transport urbain.

Si la création de la ligne 7 (St Pantaléon/C.C.Ouest) était attendue, la création de la ligne 1E (Express) n’apporte pas grand-chose en terme de gain de temps si l’on en croit les journalistes qui l’ont testée : 2 à 5 min (la ligne 1 E fonctionne aux heures de pointe en période scolaire uniquement de 7h à 9h et de 16h à 19h).

Par contre, derrière le terme « modification du trajet » de la ligne 1, c’est la boucle par les Chapélies qui est supprimée, ne permettant plus aux habitants du quartier d’accéder directement aux C.C. Ouest et Est ; ils doivent se rabattre sur la ligne 6, équipée de minibus et d’un cadencement plus lent pour se rendre Place du 14 Juillet pour y prendre un autre véhicule.

Enfin, derrière le terme « trajet de la Navette modifié », il faut savoir que ce transport « gratuit » ne passe plus à proximité de l’Hôpital de Brive, lieu où il est particulièrement difficile de stationner avec son véhicule personnel et service fort apprécié par les personnes âgées.

L’ensemble de ces changements, à coût constant pour le délégataire, font dire à bon nombre de personnes que les suppressions de certains trajets ont permis le financement et la mise en place de nouvelles lignes avec , aujourd’hui, un coût pour l’usager en temps et en argent.

Alain VACHER

Publié dans Agglo

Commenter cet article