tribune de l'opposition communiste et républicaine de Brive mag' n°279

Publié le par anonyme

tribune de l'opposition communiste et républicaine de Brive mag' n°279

Voilà l’été

Certains d’entre vous vont mettre à profit la période estivale pour « oublier » les tracasseries quotidiennes et prendre un repos bien mérité mais, il y a ceux qui restent et qui sont le plus grand nombre.

Que vous partiez ou non, vous aurez peut-être rempli le questionnaire « mes priorités pour ma ville » pensant que votre avis sera pris en compte à la rentrée et que tout pourrait, alors, mieux aller pour vous.

Cette consultation des brivistes coûtera la bagatelle de 30 000 euros aux contribuables de notre Ville, ce qui est certes bien peu par rapport aux 6 millions d’euros de diminution des dotations de l’Etat d’ici 2017.

Monsieur le Maire ayant pris l’engagement de ne pas augmenter l’impôt, il réduira, de manière drastique, les services à la population !

La demande est la suivante : choisir entre les services dont vous pouvez vous passer et ceux qui vous sont indispensables, acte qui s’apparente davantage à l’autoflagellation qu’à « une démocratie collaborative ». Certaines décisions d’ailleurs sont déjà actées puisque le budget de fonctionnement a baissé de manière sensible et qu’il est envisagé par exemple, les fermetures des piscines Gaëtan Devaud et Caneton. Par contre, une dépense de plus de 600 000 euros, pour un dispositif de vidé-protection, dont l’efficacité reste à démontrer, a été votée par la majorité municipale.

La baisse des dotations d’Etat sert d’alibi pour nous faire « avaler » des mesures d’austérité sans précédent ! Monsieur le Maire mesure bien ses critiques de cette politique qui risque de s’aggraver demain si ses amis parviennent aux responsabilités nationales.

Les élus communistes proposent de résister à cette déclinaison municipale de l’austérité. Il est possible de faire autrement par une répartition différente des richesses existantes.

Alain Vacher et Martine Contie

Elus communistes et républicains

Publié dans conseil municipal

Commenter cet article